Les réponses à vos questions sur l’énergie éolienne

Environnement et faune

Les éoliennes génèrent de l’électricité sans consommer d’eau, sans en contaminer, et sans produire de gaz à effet de serre, de polluants atmosphériques ou de déchets dangereux. Bref, elles favorisent un environnement plus sain pour chacun d’entre nous.

Les faits

  • L’éolien ne pollue pas notre air. Alimentées par le vent, les éoliennes génèrent de l’électricité sans produire de gaz à effet de serre ou de pollution atmosphérique.
  • L’éolien permet de préserver les ressources en eau. Ce moyen de production d’électricité respecte l’environnement, ne contamine pas l’eau et, puisqu’il n’en consomme pas, réduit la pression exercée sur cette ressource par le secteur énergétique qui s’en abreuve de plus en plus.
  • Parcs éoliens et milieu agricole font bon ménage. En effet, les éoliennes et les routes d’accès occupent moins de 1 pour cent de la superficie des terres, le reste pouvant servir à l’agriculture ou à l’élevage.

Environnement et faune

Source: Association canadienne de l’électricité

Le saviez-vous?

  • Selon un récent rapport conjoint du Global Wind Energy Council et de Greenpeace, l’énergie éolienne pourrait alimenter le cinquième de la planète en énergie d’ici 2030.
  • L’Ontario a diminué le recours au charbon de 90 pour cent depuis 2003, tout en injectant dans son réseau 2 000 MW d’électricité propre et sans émissions provenant d’éoliennes.

Eau

L’éolien contribue à la préservation de nos ressources en eau, qui se font de plus en plus rares, et à la lutte contre les changements climatiques.

  • Le secteur de l’électricité est l’une des industries qui consomment le plus d’eau au monde. Toutefois, l’énergie éolienne produit de l’électricité en n’utilisant pratiquement pas d’eau, sauf pour nettoyer les turbines à l’occasion et éviter le soulèvement de poussière le long des routes d’accès.
  • Compte tenu de la rareté croissante de l’eau qu’accentueront les changements climatiques et la croissance démographique, l’énergie éolienne s’avérera essentielle à la préservation de cette ressource.
  • L’Agence internationale de l’énergie a récemment déclaré que le système énergétique mondial consommait d’importantes quantités d’eau. En 2010, cette consommation s’élevait à 66 milliards de mètres cubes et, si la tendance se maintient, ce nombre pourrait augmenter de 85 pour cent d’ici 2035. Une utilisation accrue de l’énergie éolienne allégera les besoins croissants en eau du secteur de l’énergie.

Feature Image Wind Water

Oiseaux et chauves-souris

L’éolien ne produit pas d’émissions de dioxyde de carbone et ne contribue pas aux changements climatiques, la plus grande menace qui pèse sur la faune.

Feature Image Wind Birds Bats
  • L’industrie éolienne œuvre résolument à la protection de la faune et de l’environnement naturel en choisissant des sites de parc éolien dans le respect de tous les habitats. L’industrie travaille de concert avec des universitaires, des chercheurs, des organismes de réglementation et des organisations de protection de la faune pour garantir un développement responsable et respectueux du secteur éolien.
  • Les promoteurs s’assurent de mettre en place des mécanismes pour réduire les risques et comprendre davantage les effets des éoliennes sur la faune aviaire, et ce, avant et après la mise en service des installations.
  • Nombre d’études parviennent à la même conclusion : les parcs éoliens représentent une faible cause de mortalité chez les oiseaux comparativement aux autres secteurs de l’activité humaine et aux autres moyens de production d’électricité.
  • Soumise aux normes élevées des organismes de réglementation, l’industrie garde l’œil ouvert et fait progresser la recherche sur les nouveaux problèmes afin d’atténuer les effets sur la faune aviaire.
  • L’industrie de l’énergie éolienne est l’une des seules qui étudient volontairement les conséquences de ses activités sur la faune et en atténue les effets, notamment sur les chauves-souris.
  • L’industrie contribue activement à des travaux de recherche de pointe visant à réduire la mortalité chez les chauves-souris; elle participe au financement et à la recherche d’options pour diminuer les décès de chauves-souris et comprendre les effets des éoliennes sur la faune.

Pour en savoir plus

Tableau sur l’empreinte écologique
Source : Association canadienne de l’électricité, La production d’électricité au Canada : petit guide.
  1. Émissions causées par la production d’énergie seulement, sans prendre en compte la fabrication ou la construction.
  2. Il est difficile de comparer l’utilisation de l’eau selon les diverses technologies. Les centrales hydroélectriques, à combustible fossile et nucléaires n’altèrent pratiquement pas l’eau utilisée, tandis que les centrales thermiques accusent des pertes en évaporation et produisent des rejets thermiques dans le bassin hydrographique, sans toutefois dépasser les limites réglementaires établies. Les barrages hydroélectriques, quant à eux, ne produisent pas de rejets thermiques, mais modifient le débit des cours d’eau.
  3. Traitement des cendres ou des gaz de carneau.

Eau

  • Selon ce document de Bloomberg New Energy Finance, l’énergie éolienne est la méthode de production d’électricité qui consomme le moins d’eau.
  • Ce rapport sur l’utilisation de l’eau douce par les centrales électriques publié par l’Union of Concerned Scientists laisse entendre que l’éolien, deuxième énergie renouvelable en importance aux États-Unis après l’hydroélectricité, n’utilise pratiquement pas d’eau (conclusions principales : section 2, p. 12 et 13).
  • Contrairement aux systèmes thermoélectriques ou hydroélectriques, la production d’électricité par énergie solaire ou éolienne ne consomme pratiquement pas d’eau. Rapport du Forum économique mondial (résumé [p.3 et 4], tableau [p.21 et 22], étude de cas [p. 35 à 38]).

Oiseaux et chauves-souris

  • Dans la deuxième partie de son rapport annuel 2011-2012, le commissaire à l’environnement de l’Ontario se dit ravi que le gouvernement de l’Ontario porte une attention particulière à la protection des oiseaux et des chauves-souris dans un contexte de croissance du développement éolien dans la province. Il ajoute que les avantages de l’énergie éolienne sont considérables, que l’adoption de lignes directrices aidera les promoteurs et le ministère des Richesses naturelles à diminuer les effets négatifs des éoliennes sur les oiseaux, les chauves-souris et leur habitat, et qu’il ne serait pas avisé de fonder son opposition à l’énergie éolienne sur cette seule prémisse, compte tenu du faible taux de mortalité des oiseaux attribuable aux éoliennes comparativement à d’autres menaces (immeubles, lignes électriques et chats) et compte tenu de ses faibles conséquences sur la faune par rapport aux autres sources d’énergie (section 3.2, p. 77 à 84).
  • La Bats and Wind Energy Cooperative (BWEC) a été mise sur pied en 2003 pour améliorer notre compréhension des effets des éoliennes sur les chauves-souris. La BWEC se voue à l’avancement des connaissances et des méthodes de recherche sur le sujet. Elle cherche activement des moyens d’atténuer les effets des éoliennes sur les chauves-souris, comme une modification des procédés ou l’utilisation de dispositifs acoustiques.

Des questions? Nous avons les réponses.

Que se passe-t-il avec les matériaux des éoliennes lorsqu'elle arrive à la fin de sa vie?
Ribbon-environment
Questions-bottom-line-with-arrow
Picture?type=square
Le bruit causé par les éoliennes est-il néfaste pour la chasse à l'orignal
Ribbon-environment
Questions-bottom-line-with-arrow
Picture?type=square
Pourquoi une éolienne est-elle blanche?
Ribbon-windworks
Questions-bottom-line-with-arrow
16b95c52df00c2b75060ee618d0e98aa_normal
Pourquoi ne devrions-nous pas en tant que société plutôt privilégier les turbines sous-marine aux éoliennes?
Ribbon-windworks
Questions-bottom-line-with-arrow
16b95c52df00c2b75060ee618d0e98aa_normal
Que répondez-vous à ceux qui déplorent le fait que la beauté de la Gaspésie soit gâchée par les éoliennes? #st-ulric
Ribbon-community
Questions-bottom-line-with-arrow
16b95c52df00c2b75060ee618d0e98aa_normal
Pourquoi l’éolien n’est-il pas développé par Hydro-Québec ? Ne serait-il pas plus rentable de nationaliser l’exploitation des parcs éoliens?
Ribbon-windworks
Questions-bottom-line-with-arrow
Picture?type=square